Dernières infos

  • BE[E] FOR BIZ  : Découvrez le nouveau club des dirigeant(e)s d’entreprises de Levallois Paris Ouest La Défense Be(e) for Biz : www.beeforbiz.com

Le Levalloisien Fabrice Amedeo en route pour le Vendée Globe 2016

Fabrice Amedeo, sauf renversement de situation, prendra le départ en novembre 2016 du Vendée Globe, le tour du monde en solitaire et sans escale. La société Newrest, l’un des leaders mondiaux de la restauration et des services associés, est le premier soutien de Fabrice qui est désormais propriétaire d’un monocoque 60 pieds IMOCA, un plan Farr de 2007 qui vient de boucler la Barcelona World Race. Le journaliste Levalloisien est totalement concentré sur la recherche de partenaires complémentaires afin de se présenter, dès cette année, au départ de la Transat Jacques Vabre.

 
Depuis son arrivée en 9ème position de la dernière Route du Rhum dans la catégorie des Class 40, Fabrice Amedeo n’a qu’une idée en tête : le Vendée Globe 2016. A peine sa belle traversée de l’Atlantique en solitaire bouclée, le journaliste au Figaro s’est mis à la recherche de partenaires afin d’accéder à son rêve : prendre le départ du Tour du Monde en solitaire et sans escale.

 

Très vite, la société Newrest, convaincue  par la performance de son skipper entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre, a décidé de se lancer dans l’aventure. Un soutien de premier ordre qui a permis à Fabrice Amedeo d’acheter le monocoque 60 pieds IMOCA « Gaes Centro Auditivos », connu pour avoir couru le Vendée Globe 2012 avec Jean Le Cam à sa barre (Synerciel) et pour avoir participé au Vendée Globe 2008 avec Loick Peyron comme skipper (Gitana 80). Actuellement à la recherche d’autres partenaires afin de boucler son budget pour 2015 et 2016, Fabrice ira chercher son nouveau compagnon de mer fin avril à Barcelone afin de le ramener en Bretagne.

 

Fidèle à l’esprit de son projet depuis 4 ans, baptisé « Reporters du Large », Fabrice Amedeo fera partie des skippers atypiques au départ du tour du monde en 2016. Le marin amateur, originaire de Segré dans le Maine et Loire, aujourd’hui journaliste au Figaro, prendra en effet le départ de la course avec l’ambition de réaliser un tour du monde de haut niveau mais aussi de couvrir l’Everest des mers de l’intérieur, de raconter le Vendée Globe et de partager son aventure avec le grand public.

 

«  Je suis très proche de mon rêve : prendre le départ du prochain Vendée Globe. Ma vie actuelle est partagée entre mon travail de journaliste au Figaro et la recherche de sponsors. Je suis particulièrement heureux de la poursuite du partenariat avec Newrest avec qui j’ai vécu et partagé une belle histoire sur la Route du Rhum. Mon objectif principal aujourd’hui est de consolider mon budget. Je cherche un co-partenaire et des partenaires complémentaires afin de m’accompagner. Mon projet est très avancé dans l’ensemble des compartiments : j’ai un bateau, des sponsors, un positionnement atypique, une ligne éditoriale, une équipe technique de qualité et une énorme envie de partager avec le plus grand nombre de nouvelles aventures sur l’océan.»

 

 

Retrouvez toute l’actualité de Fabrice : www.reportersdularge.com/

Share
Imprimer cette article

« »

Retour en haut de page